Qui sont les banquiers les mieux rémunérés ?

Planète Business – 22 août 2019

De Jean-Laurent Bonnafé (BNP Paribas) à Nicolas Théry (Crédit Mutuel), en passant par Frédéric Oudéa (Société Générale) et Jean-Pierre Denis (Arkéa), retour en vidéo sur les revenus 2018 des principaux dirigeants de banque française.

Sans surprise, ce sont les dirigeants de la BNP Paribas, Jean Lemierre (Président) et Jean-Laurent Bonnafé (Directeur général), qui remportent la palme avec 4 millions d’euros perçus à eux deux en 2018, suivis par Frédéric Oudéa (Directeur général) et Lorenzo Bini Smaghi (Président) : les dirigeants de la Société Générale ont touché, à eux deux, 3,4 millions d’euros la même année.

Sur la troisième marche du podium : Jean-Pierre Denis (Président) et Ronan Le Moal (Directeur général). Les patrons du Crédit Mutuel Arkéa (filiale bretonne du Crédit Mutuel) ont ainsi perçu, en 2018, près de 3 millions d’euros, soit plus que leurs homologues du Crédit Agricole (2,7 millions), de la BPCE (2 millions) et — plus surprenant — du Crédit Mutuel Alliance Fédérale, le principal groupe bancaire du Crédit Mutuel — qui possède 11 fédérations contre 3 pour le Crédit Mutuel Arkéa — et dont le résultat net 2018 s’est élevé à pas moins de 2 993 millions d’euros quand celui d’Arkéa a atteint les 437 millions d’euros. Les deux hommes à la tête du Crédit Mutuel Alliance Fédérale, Nicolas Théry (Président) et Daniel Baal (Directeur général), ont reçu 1,5 million d’euros à eux deux en 2018.

https://www.planete-business.com/2019/08/21/bnp-arkea-credit-mutuel-societe-generale/

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.