Le Crédit Mutuel Arkéa rachète Budget Insight

Le Crédit Mutuel Arkéa veut devenir un acteur de référence dans l'Open banking.
Le Crédit Mutuel Arkéa veut devenir un acteur de référence dans l’Open banking. | DANIEL FOURAY

Patrice MOYONModifié le 11/07/2019 à 11h20Publié le 11/07/2019 à 08h05

En faisant l’acquisition de Budget Insight, une PME parisienne spécialisée dans l’agrégation de données, le Crédit Mutuel Arkéa, groupe mutualiste bancaire breton, veut devenir un acteur de référence de l’Open banking.

Le Crédit Mutuel Arkéa annonce l’acquisition de 80 % de la société Budget Insight. Cette société parisienne créée en 2012 par Clément Coeurdeuil ingénieur diplômé de l’école Centrale de Paris et Romain Bignon développeur autodidacte s’est spécialisée dans l’agrégation de données. Elle emploie 40 salariés et est rentable. Le montant de l’acquisition ainsi que le chiffre d’affaires et le résultat de l’entreprise n’ont pas été communiqués.

Cette acquisition qui doit encore être soumise à l’approbation du régulateur bancaire va permettre au groupe mutualiste breton de poursuivre son développement dans les Fintech. L’équipe de direction actuelle restera en place.

Cette petite société s’est d’abord développée dans l’agrégation de comptes. Arkéa utilisait d’ailleurs déjà ce service avec son appli max. « Un vrai service pour nos clients qui peuvent ainsi retrouver dans un seul endroit tous leurs comptes bancaires, assurance vie et avoir ainsi une vision consolidée de leur patrimoine financier », explique Ronan Le Moal, directeur général du groupe Arkéa qui parle de Budget Insigt comme d’une « pépite technologique ».

Car Budget Insight a aussi développé un véritable savoir-faire dans le traitement et la remontée de données en provenance de sources très variées : banques, distributeurs, marketplaces, administration… L’objectif étant de disposer d’une approche budgétaire et d’offrir ainsi de nouveaux services aux clients des banques. Construire une offre client différente, plus pertinente estime Arkéa qui parle d’une « banque immergée ».Toutes ces données précieuses ne seront bien sûr accessibles au banquier « que si le client le demande » et resteront la propriété de ce dernier, conformément à la réglementation, poursuit Ronan Le Moal.

« Cette opération stratégique va permettre au groupe Arkéa d’élargir à l’ensemble de ses filiales et réseaux distributeurs les synergies déjà existantes avec sa banque en ligne, Fortuneo, et son assistant personnel max », précise un communiqué d’Arkéa qui emploie 10 500 salariés avec un produit net bancaire de 2,2 milliards d’euros pour un résultat net de 430 millions d’euros en 2018.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.