Quelle est la stratégie d’innovation du Crédit Mutuel Arkéa ?

Capture d’écran 2017-10-04 à 09.27.03.png

A l’heure où la FinTech est en pleine effervescence, le Crédit Mutuel Arkéa revendique une forte capacité d’innovation, inscrite dans son ADN, et qui occupe une place prépondérante dans la stratégie du groupe. Pour cela, le groupe bancaire a pu s’appuyer sur une structure plus modeste que la plupart des acteurs nationaux, mais de facto plus agile. «De par notre taille, nous avons très vite vu que les changements importants qui arrivaient dans nos métiers étaient davantage des opportunités que des menaces», explique Ronan Le Moal, directeur général du Crédit Mutuel Arkéa.

Plutôt que de considérer l’arrivée massive des FinTech comme un danger pour son activité, le Crédit Mutuel Arkéa y a vu une aubaine pour évoluer et se renforcer. «A chaque fois qu’une modification de notre environnement apparaît, nous essayons de la voir comme une chance», précise Ronan Le Moal. Cette vision du groupe bancaire s’est traduite par de nombreux investissements au sein des nouveaux acteurs du secteur, à l’image de Pumpkin.

L’innovation, un état d’esprit

Au lieu de parler d’intégration lorsque le Crédit Mutuel Arkéa réalise une acquisition, le groupe préfère parler de «raccordement». Ce dernier s’effectue à partir de trois règles : opérer les synergies business qui ont du sens, laisser les start-up fonctionner en autonomie et garder les fondateurs au sein du capital de l’entreprise. «Nous voulons créer une sorte d’archipel de start-up qui nous rejoignent, et non pas les digérer ou les intégrer», explique Ronan Le Moal. Et d’ajouter : «L’intégration ou l’acquisition de start-up n’est pas une fin en soi».

Malgré ses opérations auprès des jeunes pousses, le Crédit Mutuel Arkéa n’en oublie pas pour autant de créer en interne ses propres innovations. C’est notamment ce qu’a fait le groupe bancaire en lançant Max, un assistant personnel financier sur mobile. «Le besoin de Max est parti de l’idée que les clients ne veulent plus acheter des produits bancaires ou des produits d’assurance. Ils veulent pouvoir vivre des expériences et que nous soyons capables de les accompagner au travers de produits bancaires ou d’assurance dans cette expérience», résume Ronan Le Moal. Au-delà de sa technologie, cette FinTech est aussi le reflet de la stratégie d’innovation du Crédit Mutuel Arkéa. Pour le groupe bancaire, l’innovation ne doit plus seulement être technique, elle doit avant tout être un état d’esprit.

Interview de Ronan Le Moal, Directeur général du Crédit Mutuel Arkéa :

Crédit Mutuel Arkea : les chiffres clés
  • 3,9 millions de sociétaires et clients
  • 1 344 clients BtoB
  • 9 000 salariés
  • 120 milliards d’€ de total bilan
  • 336 millions d’€ de résultat net

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.