Crédit mutuel. La stratégie d’émancipation d’Arkéa plébiscitée

capture-decran-2016-10-20-a-00-43-44

Les présidents de caisses du Crédit mutuel de Bretagne ont adopté, ce mercredi à Saint-Brieuc, une résolution permettant à Arkéa de demander sa sortie du giron de la confédération du Crédit mutuel. Les deux autres composantes d’Arkéa, les Crédits mutuels du Sud Ouest et du Massif central doivent se prononcer d’ici vendredi.

A 218 voix pour sur 221 (98,6%), les présidents de caisses du Crédit mutuel de Bretagne ont adopté la résolution que leur proposait Jean-Pierre Denis, président d’Arkéa. C’est donc officiel, le CMB soutient la volonté d’Arkéa d’échapper au contrôle de la confédération nationale du Crédit mutuel (CNCM), l’organe central. Malgré les réserves exprimées par les syndicats CFDT,CGT et SNB, sauf l’UNSA, en début de semaine.

Adoptée à bulletins secrets, la résolution reprend l’intégralité des griefs d’Arkéa à l’encontre de la confédération. Elle demande ainsi que « chacun des groupes de Crédit Mutuel (NDLR. Arkéa et le CM11-CIC, la puissante fédération de l’Est), dispose de son propre organe central ».

 

En adoptant la résolution présentée par Jean-Pierre Denis, les présidents de caisse du CMB lui donnent « mandat pour prendre toutes initiatives permettant d’aboutir à cette réforme. » En clair, d’intervenir auprès des élus et pouvoirs publics pour aboutir à un changement de législation sur les banques mutualistes. Et donc la création de deux organes centraux pour les banques mutualistes.

Arkéa attend désormais les votes des caisses de ses deux autres composantes, le Crédit mutuel Sud Ouest et du Massif central. Ils seront consultés respectivement ces jeudi et vendredi. Mais, pesant plus des deux tiers des voix, le vote breton apparaît déjà déterminant.

Olivier PAULY Ouest France

capture-decran-2016-10-20-a-07-00-57

 

Une réflexion sur “Crédit mutuel. La stratégie d’émancipation d’Arkéa plébiscitée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.