le Crédit Mutuel reste la marque bancaire disposant de la meilleure image auprès des Français … pourvu que cela dure !

Malgré une petite baisse de forme, le Crédit Mutuel reste la marque bancaire disposant de la meilleure image auprès des Français, selon la 3e vague 2016 du baromètre Posternak-Ipsos. Sa dauphine de toujours, la Caisse d’Epargne, s’en tire moins bien.

Malgré une baisse de 3 points entre juin et septembre, le Crédit Mutuel reste, avec un indice d’image de 60 (1), dans le top 10 des marques préférées des Français. Un classement toujours dominé par Michelin, devant Peugeot et Yves Rocher. A l’inverse, la Caisse d’Epargne, qui a longtemps tenu la dragée haute au Crédit Mutuel, tombe à la 17e place, conséquence d’une baisse de 5 points (50). C’est désormais l’autre grande marque du groupe BPCE, la Banque Populaire, qui est la dauphine du Crédit Mutuel (52 points).

Il y a pire, toutefois, que l’Ecureuil. Longtemps sur le podium, la Banque Postale est reléguée à la 5e place du classement spécifique aux banques, après une chute de 8 points. Autre enseigne nationale traditionnellement appréciée des Français, le CIC perd 6 points. L’écart habituel d’image entre les enseignes mutualistes et les banques commerciales reste d’actualité, et s’agrandit même. Dix points séparent désormais le Crédit Agricole (48) de BNP Paribas (38). Autre constante : la Société Générale reste l’enseigne la moins appréciée des Français. Mais à la faveur d’un bond de 7 points, elle se rapproche désormais de LCL.

Les Français sanctionnent toutes les marques

Malgré ces baisses, le secteur bancaire résiste globalement plutôt mieux que les autres. « Alors que les Français quittent à regret leurs vacances, leur feuille d’impôts les attend à la maison. (…) 67% [d’entre eux] se déclarent pessimistes. C’est 18 points de plus qu’un an auparavant. Rien d’étonnant à ce que le baromètre image des grandes entreprises soit également à la baisse », commente d’ailleurs Claude Posternak, patron de l’agence de communication la Matrice, qui publie le baromètre. « Pour cette troisième vague de 2016, la sanction est sans équivoque : 8 entreprises du top 10, 2 entreprises sur 3 voient leur image reculer. Tous les secteurs sont à la baisse. »

Avec une baisse moyenne de 2 points (2), la banque est donc plutôt épargnée, comme le secteur automobile. La grande distribution (-4) et surtout la téléphonie (-5), avec une très forte baisse de Free (-11), subissent plus nettement les foudres des Français.

Le classement de septembre 2016

Crédit Mutuel (indice d’image 60, -3 entre juin et septembre)
Banque Populaire (52, -2)
CIC (50, -6)
Caisse d’Epargne (50, -5)
La Banque Postale (49, -8)
Crédit Agricole (48, =)
BNP Paribas (38, -3)
LCL (35, -5)
Société Générale (26, +7)
(1) L’indice d’image correspond à la différence entre le pourcentage de sondés déclarant avoir une bonne image et le pourcentage de ceux déclarant avoir une mauvaise image de l’entreprise. Sondage réalisé les 8 et 9 septembre 2016 sur un échantillon national représentatif de la population française, composé de 1.003 personnes âgées de 18 ans et plus. (2) Cette moyenne ne prend pas en compte les scores du CIC et la Banque Postale, qui ne figurent pas parmi les 30 principales marques incluses dans le baromètre.

Vincent MIGNOT cbanque.com

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.