Jean-Pierre Denis président intérimaire de la LFP

Capture d’écran 2016-05-27 à 19.18.48Capture d’écran 2016-05-27 à 19.19.50

Le conseil d’administration (CA) de la LFP a désigné ce vendredi

Jean-Pierre Denis comme son président intérimaire.

Capture d’écran 2016-05-27 à 23.56.50Jean-Pierre Denis a été désigné président intérimaire de la LFP ce vendredi. Il remplace Frédéric Thiriez, démissionnaire. Jean-Pierre Denis est patron du Crédit mutuel de Bretagne et du Crédit mutuel. Il sera en fonction jusqu’à la prochaine élection, qui doit avoir lieu fin septembre.

Trésorier de la LFP depuis 2005, Denis a été élu pour un mandat d’environ quatre mois avant une nouvelle élection «mi-octobre» au plus tard, par 12 voix contre 8 pour Jean-Michel Roussier, ex-président de l’OM dans les années 90.

La LFP a adopté le mois dernier une réforme de ses statuts, donnant au président une fonction davantage représentative, tandis que le véritable «patron exécutif» de l’instance devient le directeur général, en l’occurrence l’ancien patron d’Orange France Didier Quillot. Ces statuts doivent encore être adoptés lors de l’Assemblée fédérale de la Fédération française de football le 28 mai, puis faire l’objet d’un arrêté ministériel.

Le poste laissé vacant par Frédéric Thiriez, président démissionnaire de la Ligue mi-avril, est désormais pourvu. Jean-Pierre Denis, énarque, président du Crédit mutuel de Bretagne et trésorier de la Ligue, a été élu aujourd’hui vendredi pour un mandat de quatre mois.

Jusqu’à la prochaine élection, prévue entre le 15 septembre et le 15 octobre, où le mandat en jeu sera cette fois d’une durée de quatre ans.
Jean-Pierre Denis a d’abord été désigné par le conseil d’administration d’une courte-tête devant Jean-Michel Roussier, ex-président de l’OM dans les années 90 et réputé proche des clubs de Ligue 2. Avant d’être élu par l’assemblée générale de la Ligue. Quant à Nathalie Boy de la Tour, pourtant soutenue par plusieurs présidents de clubs de Ligue 1, elle a préféré ne pas présenter sa candidature pour des raisons très personnelles.
Jean-Pierre Denis devra désormais cohabiter harmonieusement avec Didier Quillot, directeur général exécutif de la Ligue et patron opérationnel du football professionnel depuis la mi-avril.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.